Coaching d’étudiant

A toi l’étudiant qui étudies parce que c’est ainsi.
Après la 6e, la 5e.
Après le bachotage les concours.
Après le supplice, les vacances.
Après les diplômes, pôle emploi.
Après la mention, le néant, le trop plein de choix.
A toi qui avances sur des rails, ou qui recules devant les portes du travail.
A toi qui fais plaisir aux parents, ou qui vas le plus loin que l’on puisse aller, parce que pourquoi pas.
A toi qui termines ces 20 années d’études ou à toi qui les commences.
Quel est le sens ?

Je ne crois pas qu’il faille serrer les fesses. Je ne crois pas que la souffrance amène la récompense. Je ne crois pas qu’il faille avancer les yeux fermés du collège aux premiers salaires.

Je crois que chaque enfant est empli de talents. Que l’école ne leur montre pas forcément.

Je crois que l’on a des tas de choix : d’établissements, de filières, d’encadrement, de matières, de formats…

Je crois que l’on peut tous les matins se lever et avoir envie d’aller étudier.

Quand on comprend le sens de ce que l’on fait on peut alors realiser si cela fait sens pour soi. Et alors décider, être acteur, prendre sa vie en main.
Faut il avoir 24 ans pour s’autoriser à ces questionnements ? Je ne crois pas.
Toi qui cherches à aimer ce que tu étudies. Toi qui as la chance d’étudier, toi le lycéen, le « post bac », je peux t’accompagner.
A vivre tes études dans la joie, à prendre des décisions d’orientation, à être serein dans tes choix.

A Claire.

About the author

Géraldine Legris

Je suis coach de sens.
Je crois que l'on fait bien les choses quand elles ont du sens : qu'elles répondent à un objectif aligné avec qui l'on est. Que l'on est meilleur à plusieurs. On naît bienveillants. Il y a plein de façons d’apprendre et surtout pas celle que nous avons suivi enfants. Le couple ne fonctionne que lorsque chacun a connaissance de qui il est, entretien sa liberté et se remet en question. Le feedback est essentiel. Et il y a une façon de le faire. Ca s’appelle la communication non violente. Les managers, on a besoin de vous. Et vous n’êtes pas seuls ! Et vous adorerez ce que vous faites quand vous oserez vous remettre en question. Nous ne savons plus jouer pour la plupart. Le jeu est le meilleur outil de dialogue avec nos enfants et entre équipes. La famille c’est un socle. C’est ce qui explique qui nous sommes. Mais ce n’est pas simple. Ce qui motive : un cadre clair, des règles, du feedback. Rien ne marche sans invitation.

View all posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *