club lecture agile

J’ai animé mon premier club de lecture agile

Quand je participe à des conférences/formations/meetups agiles je reviens toujours avec une liste interminable d’ouvrages à lire. Mais jusqu’à présent je ne faisais que les empiler sur ma table de chevet, sans les lire. Alors il y a quelques semaines, j’ai organisé mon premier club de lecture agile.

L’organisation du club de lecture agile

J’ai tout piqué au klub de lecture Toulouse !
J’ai décrit la mission du club sur une page Confluence, puis j’ai envoyé un email à tous les scrum masters de mon équipe pour leur demander de proposer un ouvrage. (Je vais commencer par une expérimentation et donc n’ouvrir le club qu’à quelques personnes). Cette phase a avancé assez vite.
Puis j’ai envoyé un lien pour voter sur Voteer (méthode Condorcet). L’avantage de tout copier sur le klub Toulouse c’est que, de l’idée à la date fixée pour le premier club, il ne s’est passé que 2/3 semaines.
J’ai donné un nom au club : la CLAC (Club de Lecture Agile Carma). Bon… ça ne marche pas vraiment le « la » devant mais je m’en moque.
J’ai échangé avec Claude Aubry et Anthony Cassaigne par email pour avoir quelques tips de facilitateur. Et c’est parti !

Créer l’ambiance

Autant lier l’utile à l’agréable…  Je me remémore le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates. Je fais quelques recherches sur le net. Mot clef « club lecture ». J’obtiens des résultats autour de canapé cuir, vin, bonne bouffe, bouquins…
Le 1er club aura lieu chez Hédi qui habite tout près du bureau. Il a des canapés, du parquet, du vin et on commandera des pizzas.
Je file acheter une bougie parfumée odeur « bois ciré » (merci diptyque pour tes parfums improbables) Ce sera notre rituel : allumer cette bougie en chaque début de cercle. C’est bon on est prêts. Est ce que tout le monde a lu le bouquin au moins ?!

Partager, s’enrichir

Ah oui au fait, le livre retenu après vote : « Change your questions, change your life« . C’était ma proposition. Je suis obligée de prouver par A+B que je n’ai pas truqué le vote…
Je reviendrai plus tard sur le contenu du livre. Probablement via un article dédié.
5 personnes sur 7 l’ont lu entièrement ou presque.
Pour ce premier club j’étais facilitateur. Pour les prochains on tournera.
1er tour : je leur ai demandé ce qu’ils ont retenu du bouquin. Cela permet à ceux qui ne l’ont pas lu de s’imprégner un peu.
2e tour : je leur ai demandé s’ils avaient eu l’occasion d’appliquer un des apprentissages du bouquin dans leur vie pro ou perso ?
En réalité ce n’était pas si linéaire. Entre temps 2 des participants sont allés chercher les pizzas. On a dévié sur un tas de sujets. Plus ou moins en lien avec le bouquin.
Le club a démarré vers 19h et s’est terminé vers 22h30.

Je suis à la bourre sur le compte-rendu de notre premier club. Mais l’organisation du 2e est en cours. Nous allons essayer d’en faire un tous les deux mois. Après un ROTI sur le club, on a décidé de garder le format tel quel. Et de rester sur une participation unique des scrum masters de l’équipe. Je suis un peu déçue. Le but était de promouvoir l’agilité à toute l’équipe. Mais ça viendra… Et puis j’ai plein d’autres idées, notamment inviter des guest star à chacun de nos clubs. A suivre !

 

About the author

Géraldine Legris

Je suis coach de sens.
Je crois que l'on fait bien les choses quand elles ont du sens : qu'elles répondent à un objectif aligné avec qui l'on est. Que l'on est meilleur à plusieurs. On naît bienveillants. Il y a plein de façons d’apprendre et surtout pas celle que nous avons suivi enfants. Le couple ne fonctionne que lorsque chacun a connaissance de qui il est, entretien sa liberté et se remet en question. Le feedback est essentiel. Et il y a une façon de le faire. Ca s’appelle la communication non violente. Les managers, on a besoin de vous. Et vous n’êtes pas seuls ! Et vous adorerez ce que vous faites quand vous oserez vous remettre en question. Nous ne savons plus jouer pour la plupart. Le jeu est le meilleur outil de dialogue avec nos enfants et entre équipes. La famille c’est un socle. C’est ce qui explique qui nous sommes. Mais ce n’est pas simple. Ce qui motive : un cadre clair, des règles, du feedback. Rien ne marche sans invitation.

View all posts

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *